Je suis trés attristé par la déshumanisation croissante de tous les pans de la société. Aujourd'hui,nous sommes considérés comme de simples numéros de clients au sein d'un monde trés individualiste, où tout semble marketé au maximum. On ressent de moins en moins l'authenticité, la spontanéité des rapports humains.

La pandémie mondiale de Covid a donné un coup de massue supplémentaire à cet individualisme, avec les masques, la distanciation sociale ... (dommage pour les personnes "tactiles")

Franchement, quand je vois une jeune femme emmitouflée jusqu'au nez dans son écharpe XXL, son masque et ses écouteurs vissés sur les oreilles, c'est comme si était écrit sur son front "Ne me parlez pas, ne me touchez pas"

Punaise, ça va être pratique pour bai#*r  !

 

C'est sans doute pour cela que de plus en plus de citoyens se lancent dans des projets "hors système" : vanlife, vie en petites communautés/micro quartiers, créations de micro-entreprises ...

Petit article évoquant l'injonction au bonheur, dans un monde capitaliste : Certains "profitent" pendant que leurs esclaves modernes sont exploités.

 

Le remplacement des employés par des machines et l'influence du numérique

 

Contrairement aux films de science-fiction, ce ne sont pas forcément des robots humanoïdes, qui remplacent les employés, mais des caisses automatisées dans les supermarchés, avec des voix de synthèses à la syntaxe décousue, des casiers avec écrans "tactiles" dans d'immenses et hideux entrepôts rectangulaires amazon.. Les derniers employés nécessaires sont cantonnées à des rôles de surveillance, de rangement et de mise en cartons..

La déshumanisation de la société
La déshumanisation de la société

L'omniprésence du numérique dans nos vies est devenu un fait. S'il y a de nombreux bons côtés (démarches administratives en ligne faisant gagner du temps, sites de mises en relation gagnants/gagnants, sites de rencontres ... )  ces services utiles ne sont accessibles qu'aux personnes qui savent se servir de ces outils numériques. Pour les personnes âgées, isolées, peu à l'aise avec l'informatique, tout devient plus compliqué, moins souple et plus impersonnel.

Un bus "solidaire"parcours bénévolement les villages pour donner des cours pour des usages de base de l'informatique. C'est aussi souvent un moyen de rompre temporairement son isolement et de parler avec quelqu'un...

La déshumanisation de la société

Dans son essai "Dé-coder",Charleyne Biondi explique : "On ne peut pas dématérialiser les serivces publics, algorithimiser l'attribution des vœux sur Parcousup, distancier tout le travail, virtualiser les musées, blockchainiser le marché de l'art et continuer à voir le monde de la même manière"

 

 

Daniel Cohen met lui en exergue l'effacement des liens sociaux qu'opère ce monde en devenir. La révolution numérique, héritière de la révolte des sixties, rêvait d'une société sans hiérarchie. Elle a mis à bas les instituions, accouchant d'un monde désorienté et d'une foule esseulé (la foultitude ndlr) ne disposant plus des grilles de lecture pour comprendre le présent ni d'y trouver sa place.

 

 

Dans "Lhomme sans contact", Marc Dugain et Christophe Labbé se concentrent sur le virage actuel de la civilisation, pour mieux dessiner la société du futur. Une société où tout sera fait pour éviter les contacts. Où chacun, faute de se confronter véritablement à l'altérité, risque de s'enfoncer dans une solitude délirante, au milieu du métavers..

 


 

 

La violence du management déshumanisant

 

Aujourd'hui, les employés sont de plus en plus harcelés par des managers eux-mêmes pressurisés par leur direction. Management par la peur, manipulations, objectifs inatteignables, sans reconnaissance ou primes, chantage à l'emploi, femmes enceintes non staffées..

Dans l'émission Cash Investigation sur l'écologie, les journalistes ont infiltré Paprec, une entreprise soit disant vertueuse, spécialisée dans le recyclage des emballages plastiques et papiers ... On y voit en réalité les employés en CDD trier à longueur de journée les déchets recyclables sur un tapis roulant.

Le rythme est intense. Sans protection correcte, ils descendent dans des fosses dangereuses pour récupérer des objets non recyclables.. Quand on demande au PDG - félicité par le Président de la République F.Hollande - pourquoi la plupart des employés sont en CDD, il répond : "J'ai besoin de vérifier leur motivation avant de les titulariser." Quelle hypocrisie ! Quelle motivation y a t-il à trier toute la journée des déchets à la chaine ?? Si ce n'est l'argent ou, à défaut, un emploi stable !

La déshumanisation de la société

 

Déshumanisation aussi dans les services publics, à l'hôpital..

 

Dans les administrations, les agents n'ont plus le temps pour correctement s'occuper des citoyens ou ne sont plus aussi impliqués dans leurs tâches. L'informatisation et les manques terribles de moyens à l'hôpital dégradent durement les rapports d'humanité, ô combien importants, entre les patients et les soignants.

On peut lire des témoignages de femmes, lors de ce qui est sans doute le moment le plus important de leur vie, l'accouchement, expliquant n'avoir ressenti aucune humanité chez les soignants...

Dans les Ephads ou maison de retraites privées, divers médias ont bien montré les conditions déshumanisantes de vie et de travail dans ces établissements sensés prendre soins des plus fragiles. Économies de bas étages, mauvaise hygiène, manque de soins... les griefs sont trés nombreux et sont certainement dus à une politique de réduction des coûts et donc de personnel. de plus en plus de familles font même appel à des "dames de compagnie" , payées EN PLUS du personnel des Epads, pour palier aux manques de soins et d'attention. Eh oui, autour de la solitude se développe un business... Opaque et réalisé par des personnes non formées..

Rebel & Freedom !

La déshumanisation de la société
Retour à l'accueil