Coup 2 Gueule !

 

Tous ne sont pas à incriminer, mais cette invasion de comédien.e.s vendant du rêve sur le dos et les finances des internautes m’insupporte.

Concrètement, ce sont souvent de jeunes gens, trés présentables, trés propres sur eux, utilisant un bon vocabulaire lié au marché qu'ils ciblent (création d'entreprise, immobilier, coaching de vie...) et qui tentent de vous vendre une formation, souvent dispensée en ligne.

Souvent, leur pubs s'affichent sur votre navigateur instagram, youtube... sans que vous n'ayez rien demandé. Ils ont payé pour apparaitre et dés les 1éres secondes, ils essaient de vous accrocher en vous promettant de beaux revenus, de beaux succès. Ils vous vantent leur propre succès, bien enjolivé avec des termes trés pompeux ("conférencier en force et stratégie commerciale", "coach en leadership") , devant de magnifiques voitures garées devant de superbes villas, louées pour l'occasion. Ils vous énumèrent les succès que vous allez pouvoir rencontrer, ce que vous allez pouvoir faire de votre argent ou de vos nouvelles compétences, la liberté que vous allez enfin obtenir en devenant votre propre patron. Mais ne vient jamais le moment où ils vous expliquent comment.  C'est tellement insupportable de les entendre expliquer qu'ils interviennent dans de "grandes entreprises", alors qu'ils ne vendent que des conseils de motivation, ou des "masterclass anti procrastination"

 

 

Ce n'est certainement pas eux qui vous diront comment concrètement générer de l'argent pour vous ou une entreprise. C'est à dire que ce ne sont pas eux qui décrochent des contrats, crée des innovations....  Bref, tout cela n'est souvent que du vent, de belles paroles, de belles métaphores ("Take action, take the bridge !")

 

 

En réalité, tout repose sur le fameux concept pyramidal : Leur but est que vous achetiez leur formation, mais surtout que vous deveniez le rabatteur pour d'autres internautes susceptibles d'acheter cette même formation.

Aussi, l'infopreneur à la tête de la pyramide touche la plus belle part du gâteau. Certains comme David Michigan n'hésitent pas à communiquer directement sur leurs besoins en rabatteurs. Leur but est d'augmenter leur communauté payante. C'est loin d'être idiot, même si fait au détriment des internautes. Car même s'ils vendent du vent, ils arrivent à engranger beaucoup de revenus. Ainsi qu'une notoriété qui leur permet parfois de décrocher un rôle dans un film ou faire de la pub.. Seulement, pour devenir rabatteur, il faut passer à la caisse. Vous devez au préalable acheter leur formation. Comme vous avez dépensé de sacrés thunes (minimum 1000€ en general) vous avez ensuite trés envie de vous rembourser en essayant d'attraper un autre internaute crédule.

 

 

Concernant les coachs en immobilier, je trouve qu'ils sont moins à blamer. Leurs conseils sont précis, avec du vocabulaire et donnent des sources juridiques. Cependant, l’intérêt de leurs conseils est trés discutable. Et à l'instar des infor preneurs, ils utilisent des méthodes pour enjoliver la réalité. Ils vont même jusqu' à recruter un comédien pour certaines vidéos. Ex : Je ne peux le prouver, mais les vidéo de Christopher Wangen (avec le jeune Pathé par exemple me semble bidon : Comment un étudiant sans aucun apport et en CDD aurait il pu obtenir 3 préts ?)

Souvent, les coachs en immobiliers vous recommandent d'acheter des petits immeubles entiers dans des villes moyennes de province. Moins cher que dans les grandes villes. Mais les loyers y seront aussi bien plus faibles, avec des locataires fragiles financièrement. Lorsque survient une crise économique, cela peut virer à la cata.

 

 

Enfin, ces coachs en immo ne parlent que de "cashflow" en permanence. C'est à dire les liquidités que vous allez percevoir concrètement. Mais ils omettent volontairement de parler des taxes qui arrivent l'année suivante, des frais d'entretien... Parfois, ils affirment que certains de leurs abonnés ont réussi à décrocher un appartement dont le prêt ne sera à démarrer de rembourser seulement 3 ans aprés la signature. C'est grotesque et je dirai dangereux comme jeu.

Retour à l'accueil