J'ai toujours été fasciné par l'exploration spatiale et admiratif devant le dernier atterrissage réussi du rover Perseverance sur la planète Mars...

 

 

 

Cependant, la perspective de pouvoir coloniser cette planète - celle qui semble la plus "accessible" dans notre système solaire - me semble si éloignée.. Techniquement, ce serait un défi immense, immensément cher surtout, mais semble t-il réalisable, étape par étape : Envoi du matériel de construction d'une base habitable souterraine, puis envoi d'un équipage, puis acclimatation de l'équipage, essais de systèmes d'auto-production d'oxygène, d'eau potable recyclée, de plantation de végétaux comestibles ...   C'est le projet du milliardaire passionné d'espace Elon Musk.

Pourtant, si cela est techniquement envisageable, qui aurait réellement envie de vivre dans un environnement aussi hostile, en sous-sol et/ ou avec des combinaisons hermétiques en permanence, sans possibilité de communication directe avec la terre.. ? 

C'est pourquoi je pense qu'il serait plus pertinent de recentrer les efforts humains d'ingénierie, d'appel de fonds .. pour construire et mettre sur orbite des stations orbitales confortables et plus réalistes. Elles seraient lancées et placées en orbite basse de la terre, afin de réduire les coûts et d'être à la distance idéale de notre Soleil. On pourrait l’améliorer au fur et à mesure directement dans l'Espace, comme pour l'ISS. On y créerait une gravité artificielle, car l'apesanteur en station spatiale ou orbitale et la faible gravité sur Mars ne sont vraiment pas viables pour le corps à long terme. On pourrait aussi y reproduire plus aisément une atmosphère idéale, des plantes, de l'eau recyclée... 

L'exemple le plus évident qui me vient à l'esprit lorsque je pense à cela, est tiré d'un film de science fiction : La station orbitale d'Elysium.

Coloniser une station orbitale ?
Coloniser une station orbitale ?

Avec l'agence spatiale privée Blue Origin de Jeff Bezos, le pdg milliardaire d'amazon fait également le choix d'imaginer des stations orbitales géantes, reproduisant la vie sur terre (en plus des projets de lanceurs et fusées "traditionnels")    Blue Origin se distingue en cela de Elon Musk, qui, lui, croit davantage dans une colonisation progressive de Mars. 

Coloniser une station orbitale ?

Dans le conte de science-fiction que j'ai écris, Nouvel Horizon (en vente notamment sur Amazon) j'ai même imaginé la création d'une véritable planète artificielle. Il s'agirait de placer, toujours en orbite basse, un embryon de planète sphérique organico-éléctrique.

- Organique, car celle-ci serait constituée d'un amas idéal des principaux éléments naturels terrestres (minéraux, terre, eau..)  

- Électrique en son cœur, afin de booster la terraformation de l'embryon, qui serait capable de grandir et d'atteindre une taille de plus en en plus importante. En effet, afin d'espérer obtenir une gravité, il faudrait que cette planète obtienne une masse suffisamment importante pour créer l'attraction physique indispensable avec notre terre. 

Le défi le plus complexe serait évidemment de créer une atmosphère protectrice... pour ne pas avoir à vivre en combinaison..

 

 

Notre Terre est une sphère bleue miraculeuse, au milieu du vide cosmique :

Miraculeusement placée à distance idéale du Soleil.

Les êtres vivants, miraculeusement protégés par une atmosphère nous permettant de respirer.

Tout est miracle dans notre planète et je pense que l'on connait désormais suffisamment bien notre système solaire pour constater que nous sommes bien seuls dans notre petite partie de galaxie.

 

 

Sans doute que la vie a pu existé il y a des milliards d'années dans notre système solaire. Mais aujourd'hui, dépenser des fortunes afin de coloniser une planète morte, à la fois brûlante et glaciale, bombardée de rayons ultraviolets,  à l'atmosphère non respirable ... ne me semble pas viable. 

Il est encore plus probable que la vie existe ou a pu miraculeusement exister ailleurs dans notre voie lactée et/ou dans d'autres galaxies. Peut être serons capables de le vérifier un jour ? Cependant, les distances cosmiques sont à la limite du concevable pour nous, humains. Sans doute allons nous en apprendre davantage dans les prochaines décennies sur les exoplanètes (télescope James Webb...) les possibilités de voyages interstellaires via les trous de ver... Mais oublions les voyages trans-lumiques avec des humains à bord.. Même si l'on maitrisait une telle technologie, aucun être vivant ne supporteraient un voyage à une telle vitesse.

En revanche, parvenir à transformer un vaisseau spatial en tachyion, en "objet imaginaire" capable de se déplacer instantanément n'importe où dans l'univers ...

En tout les cas, notre terre miraculeuse est en grave danger. Alors n'abandonnons jamais l'idée de rester y vivre, ICI, avant de chercher à coloniser l'espace.

https://reporterre.net/Dennis-Meadows-Il-y-a-deux-manieres-d-etre-heureux-avoir-plus-ou-vouloir-moins
Retour à l'accueil